Actions de Formation En Situation de Travail (AFEST)

Initialement prévue pour les TPE et les personnes peu qualifiées, l’AFEST est indiquée quel que soit le secteur d’activité, le métier ou la taille de l’entreprise. Elle vient compléter les dispositifs existants et réactiver la formation au sein des plus petites entreprises.

L’AFEST a un impact positif pour l’entreprise à différents niveaux. Elle lui permet de former plus facilement ses salariés, et pour un coût réduit : ils sont mobilisés moins longtemps, et acquièrent des savoir-faire sur le lieu et sur le temps de travail. L’entreprise répond ainsi plus aisément à son obligation de former. Elle accompagne également mieux ses collaborateurs dans le développement des compétences et le maintien de l’employabilité.

Cependant, 6 conditions sont à réunir :

  1. Une intention pédagogique qui se traduit par des objectifs et un parcours pédagogiques définis et formalisés, au moins en partie.
  2. Des phases « d’analyse réflexive » sont organisées et peuvent être réalisées seul, avec des pairs ou un accompagnateur FEST.
  3. L’activité de travail est le cas échéant adaptée à des fins pédagogiques.
  4. Un accompagnateur (référent, formateur, tuteur ou le manager lui-même) est désigné.
  5. Des évaluations des acquis sont réalisées (si possible en amont et en aval).
  6. Des preuves ou traces de la réalisation de l’AFEST sont enregistrées, notamment sur l’analyse réflexive.

L’AFEST consacre la transmission des compétences. Elle apporte donc une reconnaissance à la fois aux experts qui détiennent un savoir spécifique, et aux salariés qui sont formés ainsi. Centrée sur l’opérationnel, l’AFEST a immédiatement des effets sur l’efficacité et la qualité du travail de la personne formée. L’apprenant observe par lui-même sa montée en compétences et prend conscience des nouvelles évolutions possibles.
Enfin, elle facilite l’accès à la formation des personnes qui ne bénéficiaient pas ou très peu de formations.

media-management peut accompagner les entreprises pour la mise en place de son ingénierie pédagogique par le biais de son pôle conseil mais aussi en proposant ses compétences sur ses autres pôles (Communication visuelle, Développement web, Stratégie digitale et Bureautique) dans le cadre d’un parcours externe.